• Il y a des mots qui ne passent pas .............................

    Ce n'est déjà pas évident pour moi d'avoir le moral .. mais si en plus, X. s'acharne sur moi, je ne sais pas si je vais tenir longtemps debout ..

    Parfois, oui je l'avoue, j'ai des idées noires .. envie de rejoindre ma mère .. ainsi j'arrêterais de souffrir .. et je m'épargnerais bien les angoisses d'un futur qui me fait vraiment peur ..

    Je ne sais pas ce que je vais devenir, ce que je vais construire, ce que je vais pouvoir construire .. je me pose tellement de questions sur mon devenir .. frown

    Alors si en plus X. 'en rajoute une couche' bien épaisse !!???....

    Déjà ne pas avoir de relation 'sœur/soeur' me déprime beaucoup, m'attriste, me faisant penser que la vie est un immense gachis, de liens qui ne se sont jamais fait et ne se feront jamais ou alors comment cela pourrait-il être possible vu tout le passé qui a été si vide, si creux, si vide de sens entre nous deux ??

    Comment réparer en effet ces 11 années de coupure de son fait pour une raison qui m'est toujours obscure et qui a beaucoup meurtrit aussi ma mère ...............

    X. voudrait que tout se fasse à sa convenance, comme elle le décide, comme elle le souhaite .. elle balaye le passé d'un geste de la main .. elle décide, dirige, et n'a aucun état d'âme dans ses paroles ...

    Faire du mal, blesser, ça ne lui parle pas .. elle assène assez violemment des propos qui me dépassent ..

    M'entendre dire par exemple hier soir que 'j'ai choisis de vivre avec les morts et pas avec les vivants' m'a profondément choquée .. erf de quel droit, comment peut-on oser dire une pareille chose ??

    Moi, choisir de vivre avec les morts ??... tout ça parce que OUI j'ai du chagrin, OUI moi j'ai accompagné notre mère .. pendant 1 an après le décès de son mari l'année d'avant et que OUI j'ai donné tout ce que j'ai pu -même si je me dis que j'aurais pu faire encore plus ..- et que OUI j'ai mis 'ma vie entre parenthèse' pour m'occuper du mieux de notre mère qui n'aurait pas pu vivre seule ..

    Parce que OUI notre mère était âgée, souffrante, fragile du fait du décès de son mari avec qui elle a vécu de nombreuses années, fragilisée aussi par son embolie pulmonaire et son hospitalisation d'une semaine pour soigner cette maladie, fragilisée aussi par son médicament anti-coagulant qui ne se stabilisait pas si facilement que ça, fragilisée aussi par ses épisodes AIT qui ressemblaient à des AVC et que j'ai vécu SEULE ...

    Ou était X. pendant tout ce temps là ???.... oh

    Les rares fois ou je parlais de cette difficulté d'être toujours présente -parce que des fois OUI c'était lourd d'être aidante, moi qui ne savait pas ce que c'était-, X. me répondait 'quand elle sera trop handicapée, on la placera' .... vous trouvez que c'est une réponse de quelqu'un qui aime sa mère ?????????.... MOI PAS ...

    Alors OUI j'ai été SEULE à gérer tout ce que je devais gérer, bien sur si je devais refaire, je referais pareil et même plus, avec plus de patience que je n'en ai eu parce que c'est vrai que des fois j'étais épuisée physiquement et nerveusement et que je me suis énervée sur ma mère et oh combien je le regrette !!... frown et mon problème de sinus a gaché aussi notre espace à deux avec cette hypersensibilité olfactive !!...

    OUI j'ai été là comme j'ai pu, et j'ai été là AUSSI ce week-end ou ma mère a eu ses convulsions -qui m'ont tellement secouée que j'en reste traumatisée ...- et OUI j'étais là aussi quand il a fallu appeler les secours, le SAMU et quand celui-ci est arrivé, j'étais là pour assister aux premiers secours et voir ma mère aller de plus en plus mal ... SEULE j'étais !!...

    OUI j'étais là quand j'ai tenu la main de ma mère pendant que le SAMU était là et je ne sais pas pourquoi je l'ai fait mais je sentais qu'il fallait que je le fasse -pas assez quand elle m'a demandée de lui tenir la main en attendant les secours parce que je n'ai pas réalisé à quel point son état était grave et je me le reprocherais toute ma vie de n'avoir pas pu entendre sa détresse et qu'elle me demandait de lui prendre sa main parce qu'elle avait peur sans doute ..- et OUI j'étais là aussi quand l'hôpital a appelé et qu'ils m'ont demandé de venir en urgence ..

    OUI j'étais là pendant ces longues heures dans le service de réanimation et OUI j'étais encore là quand ma mère était dans le coma et s'en allait tout doucement ... OUI j'étais toujours là quand elle est partie et que je me suis retrouvée seule dans la chambre avec ma mère décédée ...

    OUI cela a été si brutal que je n'arrive pas à avancer depuis, que je suis toujours en état de choc, qu'elle me manque terriblement .. frown

    Alors parce que j'ai osé me confier -suis-je stupide hein !!..- à X. en lui disant que notre mère me manquait terriblement .. que j'appréhendais sa fête (en Février) et son anniversaire (en Février) et que je déprimais pour mon anniversaire (en Mars) parce que ma mère ne sera pas là ce premier anniversaire ... je m'entends répondre :

    'tu as choisi de vivre avec les morts et pas avec les vivants' ..

    ????????????????...... cela me fait penser tristement (pour moi, pas pour X. ..) que visiblement je suis donc LA SEULE à eprouver du chagrin d'avoir perdu notre mère ............

    Remarquez que faut-il penser de X. qui vous balance froidement le week-end ou on a enterré notre mère 'je suis soulagée que .... soit morte, je vais enfin être en paix' .............' quand on ose dire ça et penser ça, Est-ce qu'on a aimé la personne ??... à mon sens, NON ... erf

    Pour X. notre mère n'était pas aimante parce qu'elle a toujours refusé de l'aider financièrement .... elle oublie que l'amour ce n'est pas de l'argent .. et que tout ce que X. a asséné brutalement à notre mère, elle s'en souciait bien peu de l'effet que cela faisait à notre mère ......... MOI J'ETAIS LA AUX PREMIERES LOGES POUR VOIR LES DEGATS ........

    Y a même une fois ou notre mère a fait une chute qui aurait pu être grave et qui est reliée directement aux propos de X.  Que ce soit K. que ce soit CH. que ce soit N. tous ont été affirmatif de penser que cela avait un lien direct avec les paroles très dures de X. la veille et la chute le lendemain .......... erf

    Comment pouvait-on être si dur, si méchant envers une mère qui était si fragilisée et qui méritait du respect vu son âge et ce qu'elle avait vécu ??... le décès de son mari, la maladie, l'hospitalisation, etc etc etc ...

    Alors quand je me suis entendue dire ces paroles si nulles et si fausses qui plus est, j'en suis restée sans voix mais je me suis effondrée en larmes en raccrochant le téléphone .. qui oserait prononcer de telles paroles à une sœur effondrée ??...

    Certes, mon chagrin ne lui parle pas ........... j'ai bien compris que ce sera un sujet DE PLUS .. à laisser de côté et à vrai dire, je me demande vraiment quels liens nous réunissent si liens fussent-ils ...................

    Le constat est très amer ....

    Est-ce que c'est 'de choisir de vivre avec les morts' que d'éprouver autant de chagrin d'une mère qu'on a aimé ??... je ne suis pas à zapper notre mère comme visiblement le fait si facilement X. ................ pour moi, elle a été très importante et puis je me répète mais on est pas aidant pendant 1 an sans qu'on y laisse des plumes .... erf

    X. qui aime balancer des phrases ou des mots d'une froideur absolue ... m'a bien dit que 'deux mois, c'était bon' pour le deuil ... c'est sur que lorsqu'on a pas de sentiments ou d'affection pour une mère, on ne peut pas comprendre que l'autre ai du chagrin ............ et de ce fait, on ne peut pas être proche de la douleur de l'autre ............

    OUI je suis très éprouvée et OUI je vais mettre beaucoup de temps à me remettre de cette absence qui me plonge dans un désarroi sans nom .......... OUI je pense toujours à notre mère ....... OUI je penserais à elle pour sa fête et son anniversaire ........ OUI je ne l'oublierais pas 'en deux mois' ou je ne sais quel temps indiqué pour ne plus être en deuil (comme on entend de certaines personnes qui n'en ont visiblement jamais vécus ..............)

    Et OUI ne lui en déplaise .............. j'ai aussi choisi de vivre avec les vivants mais ceux qui sont compatissants, proches, aimants, soutenants, épaulant, ce qui n'est visiblement pas son cas ni son envie ................ frown

    OUI il me faudra du temps pour retrouver le gout de vivre, la joie de refaire des choses, de sortir, de profiter de cette vie que je trouve bien cruelle ... mais je le ferais quand je le pourrais et pas comme X. voudrait que je fasse 'à sa manière' ...... SA MANIERE qui n'est pas la mienne et bien heureusement car moi OUI j'ai un cœur qui bat et qui aime !!....

    Ma conclusion ? c'est con la vie parce qu'il ne me reste qu'une sœur et celle-ci est nulle ... incapable d'aimer autrui, incapable de m'aimer mais m'a t-elle aimée un jour ? je ne le crois pas elle qui m'a toujours dis qu'elle m'avait jalousée d'être née, reprochée d'être née et qu'elle voulait être la seule et l'unique ....

    Je le paye bien cher .. surtout que en plus d'avoir eu 'la malchance' d'être née avec une sœur aussi épouvantable avec moi .. j'ai hérité des conséquences désastreuses d'une erreur médicale et d'une maladie génétique orpheline alors que ma sœur elle a échappé à tout ça et même pas contente en plus !!... même pas reconnaissante en la vie d'avoir eu cette chance là !!.. et bien sur aucun dialogue possible sur ces sujets là mais bon rien d'étonnant puisque ne m'ayant jamais aimée, elle ne peut donc pas écouter ce que j'aurais à lui dire ou la souffrance que j'ai enduré et que j'endure encore .....

    Et ne parlons pas de ses enfants qui des derniers reproches de notre conversation téléphonique dernière ... me dit que je ne fais rien pour aller vers eux et que je ne dois pas m'étonner si je me coupe d'eux .......... mêmes reproches faits à notre mère qui a beaucoup souffert de cet isolement puisque 'les enfants' ont oublié qu'ils avaient une grand-mère' .. (qui les emmenait en vacances ........) donc ma mère et moi, même 'enseigne' ??...

    La aussi, je m'interroge .. mais qui a coupé les ponts pendant 11 ans me privant de l'adolescence des enfants ??... me semble pas que ce soit de mon fait .... erf et si notre mère a souffert de leur absence ... moi aussi j'en ai souffert pendant ces 11 ans ... alors maintenant il faudrait que je fasse les premiers pas et eux non ??...

    Bref, j'ai bien compris que je suis toujours 'le mouton noir' qui fait tout de travers ou qui ne prend pas soin de sa famille ......... et que X. n'a aucun reproche à se faire, qu'elle est toujours dans le droit chemin .........

    Bah oui, tant pis alors si X. décide de me priver de ses enfants .. de toute façon, vu tout ce qui s'est passé auprès de notre mère et que j'ai vécu en direct et qui m'a profondément marqué, moi je ne peux pas oublier comme ça comme le fait X. pour la disparition de notre mère !!....

    C'est juste un immense gachis mais je ne veux pas me sentir et être responsable d'une situation qui a dégénéré dès l'enfance et que X. n'a jamais pu (..........) ou voulu plutôt dépassé ................... arf

    Chacun ses choix dans la vie ... chacun ses gachis .... c'est sur que celui-ci en est un bien moche !!.... mais je vous confirme ce soir que NON je fais bien partie des vivants et OUI j'ai choisi de vivre parmi les vivants, n'en déplaise à cette sœur qui ne m'a jamais aimée et n'a jamais accepté que je sois la deuxième .................

    erf

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Janvier à 08:15

    Bonjour, il y a des personnes qui ne réfléchissent pas avant de parler, j'en ai eu la preuve il y une semaine lorsqu'une personne m'a demandé si j'était certaine que ma perte de poids était bien le diabète et non le cancer! et pour te rassurer il m'a fallut bien un an avant de remonter la pente lors du décès de mon mari, cela a été pénible car n'ayant JAMAIS vécus toute seule, je me suis retrouvée perdue dans ma grande mainson avec juste un silence terrible.La blessure causée par la perte d'un être cher ne ce cicatrise jamais , mais elle se referme un peu plus chaque jours, mais il y aura toujour une trace.J'ai aussi perdus 11 années sans voir mon fils, 11 années qu'il est impossible de ratrapper, d'ailleur cela fait 7 ans bientôt 8 que l'oin s'est retrouvé mais il ne me téléphone que lorsqu'il rentre à l'hôpital ou lorsque quelque chose ne va pas, sa femme ma belle-fille continue ses traitements pour son cancer, mais c'est elle qui me téléphone, elle me le passe mais il ne dit pas grand chose, et je le vois 2 fois par ans quelques heures!Patiente encore un peu les beaux jours vont revenir et tu porras faire des balades avec Toutou, je t'embrasse bien fort

      • Lundi 22 Janvier à 12:08

        pour X. c'est très et trop souvent qu'elle balance des trucs sans imaginer que l'autre peut être choqué ou blessé ...............

        oui pour la reflexion de la personne j'ai été choquée pour toi, quelle abrutie vraiment pff

        remarque dans un autre genre moi c'est K. a qui je parlais de mon stress aigu et qui m'a répondu 'cela va vous provoquer des problèmes cardiaques' ... SYMPA non ??.... quel soutien pff

        oui ça me fait pareil enfin dans cet appartement car avant je vivais seule dans le mien .. 

        Je suis désolée pour toi et ton fils c'est vrai que le temps perdu ne se rattrape pas malheureusement ....

        oui vivement Mars deja ce sera la grippe qui sera partie !!... en plus il devrait faire plus beau .. et j'epsère avoir un peu plus d'energie .. et pouvoir bouger un peu plus .. il le faut sinon là je reste seule et c'est vraiment deprimant ..............

        je t'embrasse bien fort moi aussi 

        bien à toi Cigalette 

    2
    Lundi 22 Janvier à 10:06
    LADY MARIANNE

    la méchanceté dont elle fait preuve est inhumaine !
    la roue tourne --- un jour elle aura son tour---
    il faut t'éloigner de cette personne TOXIQUE-
    couper les ponts est un bien grand mot puisqu'il n'y a pas de pont-
    alors vis ta vie---  et  reste toi !
    je t'embrase-

      • Lundi 22 Janvier à 12:10

        merci de ta compréhension Lady Marianne !

        je l'espère .. c'est 'horrible' à dire mais je n'aime pas les gens méchants et cruels ... 

        pour le moment je ne peux pas mais c'est vrai que j'y pense malheureusement ... j'aimerais bien ne pas en arriver là mais si trop de méchanceté je dois aussi me protéger .........

        je t'embrasse moi aussi !

    3
    Lundi 22 Janvier à 10:34

    Ma sœur a fait un trait sur ma mère aussi vite que ta sœur l'a fait. Elle venait dans la ville où ma mère vivait, allait chez des amis mais ne venait pas la voir. Nous n'avons jamais sur pourquoi. 

    Par contre le jour où il a fallu vider la maison elle était arrivée la 1ère et elle a fait une razzia, j'ai laissé faire car je pensais que c'était pour son fils et moi je n'avais pas de place et en fin de compte c'était pour tout donner à des étrangers. 

    Ne t'inquiète pas son tour viendra, tout ce que tu fais de méchant tu le paies un jour ou l'autre, elle verra quand ses enfants lui tourneront le dos car c'est comme ça maintenant. 

    Tu peux être fière de ce que tu as fait pour ta mère, je sais que jamais ma fille ne fera ça pour moi. 

    Bises

    4
    Lundi 22 Janvier à 10:34

    kikou Myrtille,

    la critique est facile quand on a pas vécu ses moments !

    je pense que ta soeur n'a pas de coeur.

    Tu n'as rien à te reprocher tu as soigné, aidé et aimer ta maman,

    j'ai eu le même soucis avec mon frère et ma soeur quand papa est décédé , mon frère et ma soeur,

    n'ont jamais demané si on avait besoin d'aide, on venait 5 min voir si tout allait bien et le reste basta.

    et puis maman, je les ai soignés, je les ai aimé j'ai aidé papa jusqu'à son dernier souffle et pour

    maman ça a été différent, elle vivait avec nous et un jour ma soeur a tout fait pour l'avoir chez elle, quand maman est partie ça m'a fait mal mais j'ai dit que je ne ferais pas marche arrière, ma soeur a exigé de l'argent (20000 euros) pour garder maman, que mon notaire de l'époque lui a payé ! et à peine six mois après, maman était en maison de retraite , ça m'a fait mal quand mon médecin de l'époque me l'a appris et je lui ai dit que j'allais reprendre maman avec nous et il m'a dit : non vous êtes bien vous deux, profitez un peu de la vie, vous n'avez fait que soigner vos proches, à peine un an après son placement maman mourait ,j'ai coupé les ponts avec mes frères et soeurs, car je ne pardonne pas.

    Maintenant je vis pour mon mari, pour moi et mes enfants, le reste je m'en fiche.

    Bon courage, bisous

    Nadine

    5
    Lundi 22 Janvier à 18:21

    ..je ne pense pas que ta soeur se rende vraiment compte de ton désarroi et de ta peine. Elle ne s'est pas investie du tout auprès de ta maman. Souhaitons-lui qu'elle ne se retrouve pas seule un jour.

    bises du soir,

    Mireille du sablon

    6
    Mardi 23 Janvier à 11:15

    La critique est facile lorsque l'on essais pas un instant de se mettre à la place des gens .

    Pour ta part , tu as et tu tant de soucis parfois et le chagrin d'avoir perdu ta maman ne se mesure pas .

    Que les gens peuvent être méchant parfois , je ne comprendrais jamais les réflexions déplacées des personnes qui ne peuvent s'empêcher d'ouvrir leur grande bouche haineuse bad!

    Courage Myrtille et continue d'écrire comme tu l'entends , non mais .

    7
    Mardi 23 Janvier à 18:10

    Je comprends ton désarroi face à cette situation pour le moins pénible .  Difficile d'imaginer aussi peu d'empathie pour ses proches de la part de ta sœur mais visiblement c'est le cas . Elle ne se rend pas bien compte de ce qu'est un aidant et de ce que tu as vécu .

    Bon courage 

    Bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :