• Mon coups de gueule !!..

    Désolée si je heurte la sensibilité par mon rapprochement ou parallèle hasardeux ??...

    Je suis songeuse (..) de voir que les personnes ressentent bien plus de compassion, de chaleur humaine pour des personnes qu'elles ne connaissent pas (lors des attentats) que pour une personne qui vit un drame humain ..comme Y. le vit et moi et ...

    Je m'explique : je suis effarée voir en colère oui le mot est laché !!...de voir que les commerçants chez qui je suis allée faire les courses de Y. et chez qui je vais également .. se plaignent des aboiements du toutou alors que n'importe qui de censé et de sensible !!!...peut voir la peine que ressent Y. !!....oh

    La compassion n'est-elle que pour des inconnus ???????...oh

    Ce matin, donc j'ai laché du lest en balançant que dans notre famille, quelqu'un est en train de mourir !!....pour ouvrir un peu les yeux à ces commerçants qui ne savent que raler et se plaindre et de choses insignifiantes !!!!....mad

    Ok le chien a aboyé et alors ??...est-ce que cela vaut vraiment la peine de s'en plaindre à la personne qui fait les courses pour Y. ??......cela m'a rendu vraiment furax !!!...

    Ce qui m'a mis en colère aussi -intérieurement- c'est que lorsque j'ai laché 'la bombe'  pas un seul mot de soutien, de compassion, de réconfort, putain c'est si dur que ça d'avoir quelques mots de courage lorsqu'on dis à un commerçant qui connait Y. depuis des années ??.....oh

    Enfin de compte, ne serait-ce que de l'hypocrisie, ces relations de 'proximité' ?? on se dit bonjour, comment ça va mais on s'en fout finalement quand la personne vit un drame ??...oh

    Il est sur que la compassion, la solidarité peut d'autant plus se faire qu'on ne connait pas les personnes, qu'on est 'dans le mouvement' comme cela l'a été pour 'Charlie' ..des articles dans des journaux réalistes ont montré qu'ensuite, 'Charlie' était loin ...avec par exemple des propos extremes ou extremistes de memes personnes qui étaient allées à la manifestation et montraient leur solidarité ...et croyez moi que des propos extremistes, on en entend de plus en plus ...les personnes mélangeant allègrement arabes et islam et fanatiques ....

    La compassion est sans doute plus facile quand on ne connait pas les personnes ....mais quand on est 'proche' de la personne qui vit un drame, bizarrement on fait comme si de rien n'était ??.....quelle hypocrisie tout ça non ??....

    C'est pareil pour le mot qui est mis dans notre immeuble en solidarité aux victimes alors que chaque voisin s'ignore ..que personne n'est respectueux de l'autre ...n'est-ce-pas de l'hypocrisie aussi quelque part de se sentir 'proches' des victimes qu'on ne connait pas alors qu'on fréquente les mêmes voisins depuis x années et qu'on s'en fout complètement des drames qu'ils vivent ??....oh

    Ce n'est pas la première fois que j'observe cela ...les chaines d'amitié ou d'amour sur la toile ou les gestes financiers pour des animaux en detresse ..mais quand la personne vit un drame, combien de personnes envoient un petit mot de soutien ??...

    Tout ça ne me rapproche pas des humains et ce qui est sur c'est que je suis en colère contre ces commerçants égoistes qui pleurnichent pour des choses qui n'en valent vraiment pas la peine comme l'aboiement du chien ou autre chose et qui ne savent meme pas exprimer leur peine lorsqu'on dit ce qu'on vit !! à croire qu'ils s'en foutent complètement !!...mad

    Un 'bon courage' ou 'pensées, c'est quand même pas compliqué à dire non ??......oh au lieu de me souhaiter une 'bonne après-midi' pfff .................

      


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Novembre 2015 à 13:34

    C'est hélas de plus en plus le chacun pour soi et pas facile pour celui qui aurait bien besoin d'un mot sympa.

    2
    Mardi 17 Novembre 2015 à 13:43

    oui tu as raison josiane et c'est cette extreme entre une super compassion ..pour des anonymes et si proche de toi rien du tout qui me parait complètement absurde !!....ouch


     

    3
    Mardi 17 Novembre 2015 à 15:23

    Bonjour 

    Je comprends ta colère et je la partage mais on vit en ville où les rapports sont différents entre une personne qui vit à la campagne où tout le monde se salue et se connaît plus les ragots qui circulent.

    Je vis en ville aussi et grâce à Malik toutou adoré

    4
    Mardi 17 Novembre 2015 à 15:36
    Grace a toutou je me lie plus facilement on papote toutou.
    Mister Toutou aboie car il veut de faire entendre. Il est inquiet lui aussi.
    J'ai un toutou qui habite à un pâte de chez moi il aboie des que sa maîtresse le laisse seul. Pour les voisins c'est insupportable.
    Quand Malik ne sort pas et qu'il reste seul on met la radio.
    Bisous
    Nadine
    5
    Mardi 17 Novembre 2015 à 15:39

    Tu n'es pas la seule à faire ce constat, je suis dans un village de 1200 habitants environ et je ne connais pas grand monde.
    J'y suis depuis plus de 18 ans et je peux encore entendre des gens dire, vous ne pouvez pas savoir, vous n'êtes pas d'ici.

    J'ai essayé quand je suis arrivée d'aider der personnes âgées, de faire du bénévolat mais on te prête toujours des arrières pensées alors je ne le fais plus.

    Les gens si fichent de ce qui arrive près de chez eux tant qu'ils n'ont pas la sensation que ça aurait pu être eux.

    Bises et des pensées pour Y.

     

    6
    Mardi 17 Novembre 2015 à 16:08

    Les amis de Face de bouc ou de twitter ou les "likes". J'ai ouvert par nécessité pour mon club photo un compte Face de Bouc.J'ai sans arret des demandes d'amitiés........Bizarre tout ça.arf

    7
    Mardi 17 Novembre 2015 à 16:44
    LADY MARIANNE

    tu as raison !!
    des inconnus reçoivent des encouragements, de la compassion alors qu'ils sont des inconnus-
    et dans le quartier--- rien - même pas commerciale ta boutique !
    changer de crémerie ? vider ton sac et ne plus y aller ?
    c'est ça hélas ---- ça ne les implique pas trop de se dire unis après les attentats----- comme le sje suis Charlie en janvier et qui parle encore de Charlie en nov ?
    Même pas les médias-
    bon courage en famille--- les autres on ne peut pas compter sur eux- juste du cinéma devant les caméras-
    gros bisous-

    8
    Mardi 17 Novembre 2015 à 17:44

    Bonsoir j'ai connu cela aussi en ville plusieurs personnes sont mortes dans leur appartement sans que personne ne s'en soucie , on vis dans des cages à poules mais on ne se connait pas sauf pour s'enguirlander et dire du mal sur l'un et sur l'autre.

    Ici à la campagne c'est différents, si un voisin ne vois pas mes volets levée ou ne me vois pas sur la journée il vient frapper à ma porte et moi je fais la même chose.

    Nous nous entraidons mutuellement, et le matin on s'embrasse et on demande si on a bien dormis, cela fait 10 ans que je vis ici et je suis considérée comme si j'étais née au village.

    Encore tantôt à la grande surface du coin, on m'a demandé des nouvelles de ma voisine Marie et après midi un autre voisin m'a demandé comment allais Maggy m'a voisine d'en face.

    Parfois on dit que les habitants du village sont un peu en retard sur la vie, oui mais au moins nous sommes tous très unis et solidaire!

    Je t'envoie toutes mes pensées et mon amitié même virtuel cela compte énormément j'en sait quelque chose bisous

     

      • Mardi 17 Novembre 2015 à 18:20

        Cigalette

        Tu as tout à fait raison à la campagne tout le monde se connait on s'arrête pour prendre une tasse de café et manger une gaufre. On partage les joies et les peines. 

    9
    Mardi 17 Novembre 2015 à 18:45

    au moins ton coup de gueule aura eu le mérite de les faire cogiter. Mais l’orgueil l'emporte souvent et les gens ont du mal à reconnaître leurs torts. pour ce qui est de l'empathie, il est plus facile de soutenir, dans un élan commun, des gens que l'on ne connait pas car ceux qui nous sont proches nous obligent à un rapprochement qui est parfois difficile. Je ne sais pas si c'est clair mais les gens pensent qu'ils devront s'impliquer, donner d'eux mêmes et cela les dérange parfois. Oui je sais c'est terrible. La vie c'est souvent comme FB, du virtuel. Mais la réalité juste à côté de nous on ne la voit pas !

    10
    Mardi 17 Novembre 2015 à 21:16

    Je suis d'accord avec toi sur la compassion de circonstance surtout sur les résaux sociaux.

    Parfois souvent je suis choquée.

    Pensées en ces moments difficiles

    Bisous 

    11
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 09:07
    josy15

    la compassion verbale c'est bien mais après il faut la mettre en application dans notre vie quotidienne !

    12
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 18:11

    mais oui myrtille, tout ça c'est du pipeau ! les gens pleurent pour les 129 morts des attentats de vendredi car ils n'ont pas de compte à rendre, se sont des étrangers mais qu'un bon client, qui vient chaque jour, qui papote avec lui, soit aujourd'hui entre la vie et la mort, ben ... faut pas s'en mêler surtout, imagine qu'on lui demande un service, tiens pourquoi pas promener le chien ... ah ben non alors ... 

     

    13
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 10:53

    Dans les difficultés de la vie que chacun aura à connaître un jour ou l'autre, il vaut mieux d'abord compter sur soi-même.

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 00:37

        @marizou :

        difficulté : quelqu'un de proche qui est en train de mourir ??.....oh

        et je trouve ça bien grave et dommage qu'il ne faille compter sur personne quand on est autant dans la peine et qu'on a justement besoin d'écoute ou de qqun là tout simplement ................

    14
    dorsi
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 17:11

    je suis toujours étonnée de voir toutes ses personnes en train de pleurer pour des personnes qu'elles ne connaissent pas. Je ne pourrai pas faire la même chose. Je me dis souvent que je ne doit pas être assez sensible. C'est vrai que souvent les gens demandent si on va bien par pure politesse mais dés que tu dis que ça ne va pas hop on change de conversations. Mon ancienne patronne m'avait dit que c'était une question qui n'attendait pas de réponse

    15
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 14:33

    quand on est dans la peine, le malheur on se sen rejeté et c'est là qu'on reconnait les vrais amis ceux qui restent avec nous mais le monde se fout de l'autre aujourd'hui, un chien s'il est seul il va aboyer mais ce n'est pas un malheur quand on voit des gens souffrir et partir et même se faire tuer

    16
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 19:50

    Coucou,

    L'un de mes collègues est hospitalisé...On est allé le voir cette semaine...Personne n'est venu le voir! Il n'a  même pas d'affaires, puisque l'hospitalisation n'était pas prévue...

    Je ne comprendrais JAMAIS!

    On a du mal à s'occuper des gens à côté de soi et curieusement, on s'inquiète d'inconnus...Je me demande si ce n'est pas pour se sentir exister en parlant ou se mettant en scène 5 minutes...

    Pauvre monde!

    17
    Samedi 21 Novembre 2015 à 18:36

    bonsoir myrtille, plus de nouvelle, j'espère que tout va bien ... pensées amicales, bises, véronique

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 00:45

        réponse en mp mais merci vero de t'inquieter pour moi cela me touche beaucoup !!

        gros bisous à toi

    18
    Lundi 23 Novembre 2015 à 11:44

    Je comprends ta colère ! j'ai arrêté mon compte chez FB, ce n'est que de l'hypocrisie et souvent des mensonges. Comme toi, je préfère la vraie vie et faire attention à mon entourage réel.

    Je compatis à ton chagrin en ce moment, des moments comme  ceux que tu vis sont durs.

    Bon courage et amitié

    19
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 19:06

    Quand j'ai été hospitalisée, opérée, arrêtée j'ai reçu plus d'appels, de gentils mots et de visites d'aminautes et de copines que de mes proches. Ca m'a fait mal bien sûr. Les réactions humaines sont étranges parfois et décevantes. Je n'ai pas compris qui était Y pour toi : parent ou ami. Je vous souhaite du courage pour ces prochains jours

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :