• Très intéressante exposition en plein air côté Hotel de Ville !!

    Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas, elle vaut le coup d'oeil !!

    Je ne sais pas jusque quand elle est visible par contre car je n'étais pas au courant de celle-ci, je suis tombée vraiment dessus par hasard !!


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, je suis allée voir une merveilleuse exposition dont c'était le dernier jour !! Je suis allée découvrir 'Paradis d'oiseaux' qui célèbre l'oiseau sous toutes ses formes !

    L'oiseau est familier et lointain, proche et insaisissable, réel et rêvé, l'oiseau peuple le ciel autant que l'imaginaire des hommes. Présent dans la mythologie, source d'inspiration inépuisable pour la littérature et les arts, il est aussi un sujet de création en joaillerie.  

    Si sa présence dans le bijou est ancienne, elle remonte à l'Antiquité, l'oiseau prend une importance particulière entre 1850 et 1960, cadre chronologique de l'exposition. Les joailliers en font alors un motif privilégié dans leurs créations, broches principalement, mais aussi pendentifs et bagues, avec la plus grande inventivité. Ils le traitent à plat ou en volume, n'en retiennent qu'un détail (la plume), ou interprètent l'ensemble. Ils varient enfin les attitudes, le représentant posé à terre, gracieusment perché sur une branche, déployant ses ailes ou saisi en plein vol. Le succès de l'oiseau en joaillerie du milieu du XIXè siècle au milieu du XXe siècle s'explique par plusieurs facteurs, qui résument la singularité du motif.

     

    L'animal fait alors l'objet d'un engouement croissant, dont les joailliers font l'écho. L'oiseau offre en outre aux créateurs une diversité de formes, de lignes, de couleurs et d'attitudes. Il les inspire enfin par la grande diversité des espèces et la multitude des symboles associés. Pour toutes ces raisons, l'oiseau ouvre un champ d'interprétation immense à la joaillerie.

    Dans un parcours entre ciel et terre, l'exposition présente une sélection de broches d'oiseaux crées entre 1850 et 1960, issues de deux collections privées et des fonds patrimoniaux de la Maison Van Cleef & Arpels. Les oiseaux sont saisis dans différentes attitudes, au sol, sur une branche, en plein vol, et magnificiés par de somptueuses pierres de couleur qui rendent hommage à leur beauté. Moineaux, hirondelles, aigles, colombes, perroquets, hiboux. Ces broches rassemblées en un 'Paradis d'oiseaux' font écho à l'essor d'un goût pour la représentation de l'oiseau, créature délicate, vive et pure, lien entre le ciel et la terre. Elles dialoguent avec des oeuvres patrimoniales, tableaux, dessins, gravures, porcelaines, exceptionnellement prêtées par le Museum national d'histoire naturelle, le musée des Arts décoratifs, le Musée nationale de céramique de Sèvres. 

    Ce n'était pas évident pour faire les photos car il y avait le reflet des vitrines et les personnes qui étaient collées aux vitres donc on les voyait à travers !! mais en étant patient, il fallait attendre que celles-ci s'éloignent et hop, vous aviez l'espace pour faire les photos que vous vouliez !

    Selon l'éclairage des spots, les pierres précieuses pouvaient apparaitre roses, jaunes, verts, le reflet était de ce fait très intéressant !!

    J'ai vraiment aimé l'exposition meme si j'ai tout de meme préféré nettement celle des bagues d'hommes (que je vous ai présenté dans un autre article si vous vous en rappelez) et je l'ai trouvé un peu petite, je m'attendais à plus de broches ou plus de diversité, je n'ai pas trop aimé les dessins ni les peintures mais j'ai bien aimé l'assiette en porcelaine par contre !

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Je viens de terminer de lire l'avant-dernier thriller de Franck Thilliez que j'aime beaucoup et qui est haletant, fort bien écrit, bourré de suspens et d'action. Je vous le recommande à 100% !!

    Son titre : Le manuscrit inachevé. 622 pages à dévorer !! et que vous ne lacherez plus jusqu'au bout !!

    Par contre, en discutant avec B. nous nous sommes tombés d'accord avec la fin qui est très surprenante et nous pensons tous les deux qu'il y aura une suite, cela ne peut pas être autrement vu la fin qui est faite ! donc à suivre, et hâte de connaitre la suite, car j'ai acheté ce livre de poche, donc si je ne m'en rappelle plus, je pourrais toujours le relire avant de continuer le deuxième tome, s'il y en a un, ce que j'espère car sinon, cela n'aurait aucun sens !!

     

    Voici le résumé :

    'Une enquête sans corps. Une défunte sans visage. Un thriller sans fin.

    Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin. Dans le coffre, le corps d'une femme. A la station-service où a été vu le conducteur, la vidéosurveillance est claire : l'homme n'est pas le propriétaire du véhicule. Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine de thriller a toujours tenu sa vie privée secrète : un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, 'L'inspirante', villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale, et le traumatisme de l'enlèvement de sa fille Sarah. L'agression soudaine de son mari va faire ressurgir le pire ... Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi tant d'autres se pose : vers qui et vers quoi se tourner quand l'unique vérité est que tout vous devient étranger ?'

     

    Voilà, à vous le suspens et la découverte de ce thriller ;) vous ne serez pas déçus ;)

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     

    Je suis allée voir l'exposition qui a lieu au MUSEE DES ARTS DECORATIFS et qui s'appelle 'Drôles de petites bêtes' Le Musée des Arts Décoratifs consacre ainsi une exposition aux Drôles de petites bêtes qui est l'univers de Antoon Krings. Elle rassemble plus de 500 peintures, objets d'art, dessins, estampes, herbiers, etudes botaniques, enluminures, manuscrits medievaux, illustrations de livres pour enfants, et certains sont issus du fonds du musée et de la collection personnelle de l'artiste, enrichis de prêts de particuliers et d'institutions culturelles comme une médiathèque qui organise aussi de son côté une exposition de cet artiste. 

    Cette exposition s'articule autour de six thèmes : 

    - La faune et la flore, - le jardin, - les Arts and Crafts, - l'adaptation audiovisuelle de l'univers des Drôles de petites bêtes, - les animaux dans la littérature, - l'atelier d'Antoon Krings. 

    L'exposition est volontairement articulée autour d'une réelle conscience écologique et l'exposition est conçue comme une promenade dans le jardin de l'artiste et plonge le visiteur dans un monde enchanteur aujourd'hui menacé. 

    Elle fait également découvrir ou redécouvrir l'oeuvre féérique et intemporelle d'un artiste qui a marqué des générations.

    A vrai dire, je ne connaissais pas cet artiste et plongée tout de suite dans le bain de l'exposition, j'ai adoré tout ce que j'y ai vu !! Dessinateur hors pair, le choix des couleurs m'a ravie car j'adore la couleur et le tout était très harmonieux, merveilleux !!

    Vous êtes accompagné(e) par une musique de nature, de chants d'insectes et d'oiseaux. Le petit bémol que je mettrais, c'est la vetusté de certains murs et l'aspect vieillot avec des trous de sans doute d'anciens tableaux et j'ai trouvé que c'était du gachis d'exposer de magnifiques toiles de cet artiste sur des murs aussi moches !! tongue voir l'état du mur !!

     

    L'expo en elle-même m'a enchantée !!

    Autre point positif qui ne peut que me plaire !! pouvoir faire des photos alors là je me suis régalée !! smile

    Vous aviez également en fin d'exposition des films et le découpage d'un dessin ou la réalisation et la création de celui-ci, fort bien analysé et montré !!

    les livres pour enfants illustrés étaient superbes, et bien sur, plus on est âgée, plus les titres et les livres parlent je pense !

     

     

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  • Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3. 

    Pour la dernière partie nous ramenant péniblement à la gare RER de Brunoy -encore 4 kilomètres à faire !!- tongue, nous avons eu la chance (façon de parler hein ...) de faire le trajet restant sur le parcours d'un triathlon pour les jeunes donc nous avons dû redoubler de prudence car le chemin était vraiment étroit et il fallait marcher plutôt dans les herbes hautes pour laisser passer les cyclistes qui roulaient très vite et qui avaient l'air tout aussi très fatigués par leurs efforts (avant cela, ils avaient dû faire de la natation et après le vélo, ils devaient courir !!) tongue

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

    Nous avons été rappelé à la prudence plusieurs fois de suite, c'était assez stressant et loin d'être paisible !!.. adieu la tranquilité des chemins en sous-bois ou forêt !! 

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

    La vue était également un sacré contraste avec la forêt et la nature et la verdure .. tongue

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3. 

    Nous avons trouvé le temps long et puis devoir toujours faire attention, c'est pas passionnant .. surtout que de l'autre côté ou nous ne pouvions pas aller, il y avait la rivière de l'Yerres avec entre autre un echassier que nous n'avons pas pu prendre en photo !! 'condamnées' à rester que d'un côté du chemin .. tongue

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3. 

    Même le petit chemin que nous avons pris, nous avons dû nous en écarter car les cyclistes faisaient un tour aussi par là .. tongue

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3. 

    Après avoir discuté avec les organisateurs alors que nous arrivions enfin à la fin du sentier qui nous a paru vraiment interminable !!, nous avons demandé si nous étions encore loin ... et d'après l'organisateur, nous étions 'à côté' et le 'à côté' a bien été encore sur 3 kilomètres !!.. tongue

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3. 

    donc courageusement, nous avons continué notre chemin ..

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

    Nous approchons du but !! enfin !! tongue

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3. 

    D'après les indications d'un promeneur, il nous fallait passer sous le viaduc puis retrouver le parking du monoprix puis remonter une côte (sacrée côte mazette !!)

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3. 

    et après la fameuse côte, il y avait ces fameux escaliers mazette !!.. 

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

     on les voit mieux de cet angle là ! intello

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

     Nous voilà arrivées enfin à la gare de Brunoy

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

    mais rien n'était gagné parce que ... intello impossible de prendre mon billet de train pour le retour !! le distributeur n'a jamais voulu marcher !!.. intello

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

    Un peu de stress car comment faire ?? heureusement que j'ai vu ceci :

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

    Après un premier essai infructueux car cela sonnait occupé et ensuite cela ne décrochait pas .... Après un deuxième essai ou j'ai eu quelqu'un au bout du fil et à qui j'ai expliqué ma situation et qui m'a dit m'ouvrir les portes mais qui ne se sont jamais ouvertes ... tongue le troisième essai a été le bon !! 

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

    Mon amie a dû attendre que les portes se referment pour valider son pass navigo !! et elle a bien cru ne pas pouvoir le faire car les portes sont restées ouvertes très longtemps !! J'avais le temps de passer sans stresser !! sarcastic

    Et sur le quai, nous n'étions pas nombreux !! et ça va, nous n'avons attendu que 15 minutes le prochain train !! 

    Suite et fin de ma randonnée sur les bords de l'Yerres avec mon amie     3.

    et de la place dans le RER donc cool !! j'ai pu profiter pour allonger mes jambes et là, j'aurais bien piqué un roupillon tellement j'étais fatiguée et courbaturée mazette !!

     

    J'ai eu beaucoup de mal ensuite à continuer le trajet, métro, changement, couloir, escalier et arrivée chez moi, j'ai poussé un grand soupir de soulagement !!!

    Mais c'était une bien chouette journée de randonnée avec mon amie et un superbe dimanche !! yescool (à refaire mais avec un peu plus d'organisation et moins de kilomètres car là, c'était un peu trop pour moi tout de même ......)


    12 commentaires